Sélectionnez votre pays

Pulldown 2
Pulldown 2
Pulldown 2
Pulldown 2
Pulldown 2
Pulldown 2
Pulldown 2
Pulldown 2
Pulldown 2

Le linoléum, sain et propre à plus d’un titre

Revêtement de sol | Linoleum | Forbo Flooring Systems

Le linoléum est, depuis son invention il y a plus de 150 ans, considéré à juste titre comme l’un des revêtements de sol souples les plus sains et les plus écologiques qui soit. Il doit cette excellente réputation à sa composition, à 97% faite de matières premières naturelles et renouvelables : huile de lin, colophane (résine de pins), farine de bois, charges minérales, pigments naturels et jute.

C’est fort logiquement que le linoléum séduit particulièrement les secteurs de la santé et de l’enseignement, particulièrement exigeants en matière sanitaire. Joël Nunes, responsable du marketing pour Marmoleum, le produit phare de Forbo, leader mondial du linoléum, est ainsi responsable de ces deux segments de marché. « Il est important de pérenniser l’image de ce produit respectueux de l’environnement. C’est pourquoi nous travaillons continuellement sur l’amélioration des processus de fabrication, sous l’angle du développement durable. Et que nous avons réalisé des progrès décisifs en matière de traitements de surface, pour simplifier mais aussi rendre moins couteux, l’entretien de ces revêtements ».

Les gammes Marmoleum sont fabriquées aux Pays-Bas. C’est là qu’est né, il y a une dizaine d’années, le premier traitement de surface dédié aux linoléums. « Auparavant, il n’existait pas de réelles solutions permettant d’éviter les tâches et la métallisation »… A part la méticulosité des utilisateurs des bâtiments ce qui, on s’en doute, n’était pas chose facile à obtenir de la part d’écoliers ou d’usagers d’un hôpital.

Avec le traitement Topshied d’abord, et Topshield 2 désormais, tout a changé. Grâce à ses propriétés, il agit comme une véritable barrière anti-taches résistant notamment à des produits fréquemment utilisés dans des environnements hospitaliers comme l’éosine et la bétadine. Il confère également au linoléum une grande résistance à l’usure, ce qui lui permet de conserver durablement son aspect sans recours à la métallisation. Enfin, le linoléum est désormais beaucoup plus facile d’entretien, avec un détergent neutre classique, à l’égal des revêtements de sol PVC.

« Avec ce traitement de surface, plusieurs paramètres ont évolué de manière considérable. En particulier, les coûts d’entretien ont diminué de façon significative, à la fois grâce à la limitation des tâches, aux produits de nettoyage moins onéreux et à la simplification des opérations, qui ne nécessitent plus d’appareils coûteux ».

Forbo garantit d’ailleurs désormais ses linoléums jusqu’à 10 ans mais Joël Nunes va plus loin : « bien entretenus, ils peuvent tenir plus longtemps, jusqu’à 15, voire 20 ans. D’autant que les éventuelles dégradations au niveau du traitement de surface et de la couche Topshield2, sont très facilement rattrapables, soit de manière chimique, soit de manière mécanique ».

De leur côté, les responsables de la fabrication des gammes Marmoleum, se montrent particulièrement soucieux de limiter les impacts environnementaux du process de production. « Par exemple, depuis 2009, nous travaillons à la réduction de 25% de notre consommation d’énergie, particulièrement importante lors de la phase de chauffage. Par ailleurs, nous n’utilisons plus que de l’électricité 100% verte. Enfin, nos efforts portent également sur la limitation de la consommation d’eau ». Décidément, avec le linoléum, il est illusoire de chassez le naturel…. Il revient toujours au galop !